Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Fondation Victor DillardFondation Victor Dillard - Enseignement Catholique de Loir et Cher
  • img_slider_1.png
  • img_slider_2.png
  • img_slider_4.png
  • img_slider_3.png

Ecole Saint-Jean-Baptiste à Coulommiers-la-Tour

A l'origine

Ouverture en 1854, à l'initiative des curés de Coulommiers et Villetrun, d'une école primaire libre dans un local provisoire fourni par la commune.

Quelques dates

1855 Arrivée des Soeurs de la Providence de Ruillé dans une école neuve, construite à "l'Arrêt", par Monsieur de Phillemin propriétaire du château d'Huchigny.

1880 Les religieuses ont quitté l'école communale et dirigent une école libre.

1904 Expulsion des religieuses et maintien cependant de l'école avec des soeurs sécularisées puis des laïques.

1947 Constitution de l’Association d’Éducation Populaire de l’école libre qui est chargée de la gestion de l’école. Elle deviendra plus tard l'OGEC.

1952 Constitution de l’Association de Parents d’Élèves.

1957 Don à l'Association Saint-Jean-Baptiste des bâtiments de l'école par les descendants de la famille fondatrice.

1959 L’école devient mixte.

2004 L’école fête ses 150 ans. L’équipe éducative et les parents d’élèves organisent une grande journée de retrouvailles et de célébrations le 5 juin 2004.

2005 Construction d'une classe supplémentaire.

L'école aujourd'hui

Des enfants autonomes et des temps de travail personnalisés

L’une des particularités de l’enseignement catholique est d’utiliser, dans certains de ses établissements, une pédagogie différenciée qui permet aux élèves d’apprendre différemment. «La méthode est apparue à la fin du XIXe siècle, début du XXe. Après Maria Montessori, d’autres pédagogues se sont intéressés au développement de la personnalité et de la créativité des enfants, » explique Béatrice l’Humeau, directrice des écoles Notre-Dame, à Vendôme et Saint-Jean-Baptiste, à Coulommiers-la-Tour, qui cite volontiers le prêtre jésuite Pierre Faure pour exemple, en détaillant. « Le socle commun des connaissances est respecté mais le travail est personnalisé et communautaire. Nous fabriquons du matériel : des cubes roses et des dizaines en barre pour le calcul, des ciseaux pour la grammaire, etc. Les élèves ont l’habitude de travailler en autonomie et ne font jamais la même chose en même temps. Ils sont en outre attentifs aux autres, via le tutorat notamment. Ils apprennent surtout à choisir dans une société où le choix est grand et partout ! L’enfant agit sur son travail et sur le monde, sans pour autant être livré à lui-même.»

ÉCOLE SAINT-JEAN-BAPTISTE
19 rue de la Vallée
41100 COULOMMIERS-LA-TOUR
02 54 77 34 38
ecole.sj.baptiste@wanadoo.fr
Actions sur le document